Valoriser le petit patrimoine populaire insolite

Lors du Salon des Mandataires, j’ai lancé un appel à projets qui vise la restauration et la valorisation de certains éléments du petit patrimoine populaire insolite.

Ces éléments du patrimoine, plus modestes, constituent des traces de nos histoires locales, des repères affectifs, des points d’intérêt et d’orientation. Ils se situent en bordure de nos rues, marquent nos quartiers ou ornent nos façades. Le petit patrimoine populaire peut également se révéler « insolite » par sa structure, sa situation, son environnement ou son affectation.

J’ai souhaité protéger mais également valoriser ce petit patrimoine populaire au travers de d’un appel à projets lancé à destination des pouvoirs publics ou des propriétaires privés. Il visera les catégories thématiques suivantes :

  • Les enseignes et les devantures de magasin,
  • Les réverbères et candélabres,
  • Les girouettes, les tables d’orientation et les cadrans solaires,
  • Les perrons, les croix de justice et les piloris,
  • Les bancs publics, les gloriettes et les kiosques,
  • Les mosaïques, peintures murales et les trompe-l’œil,
  • Les lavoirs, les glacières et les fours,
  • Les gargouilles et cracheurs,
  • Les pigeonniers et les colombiers,
  • Les murs en pierres sèches,
  • Les bornes-frontières.

L’aide maximale s’élève à 15.000 € par projet retenu. L’appel à projets se clôturera le 16 avril.

J’ai également annoncé aux mandataires qu’un second appel à projets sera lancé prochainement auprès des communes afin de recenser le petit patrimoine populaire wallon afin qu’elles identifient et répertorient ces petits éléments du passé qui sont le reflet, parfois émouvant, de notre culture à travers les siècles.

Pour rappel, depuis le 1er janvier 2018, l’Institut du Patrimoine wallon – IPW- et le Département du Patrimoine du Service public de Wallonie ont uni leurs compétences au sein de l’Agence wallonne du Patrimoine – AWaP. Ce nouvel outil traduit une volonté de concentrer  l’expertise de l’ensemble des agents en charge du patrimoine wallon ainsi que les moyens affectés à la protection, à la restauration et à la mise en valeur de notre patrimoine.

Le Patrimoine constitue un héritage collectif dont la préservation contribue à la mise en valeur de notre cadre de vie, du savoir-faire wallon dans de multiples domaines ainsi qu’à la dynamique de son pouvoir d’attraction auprès du grand-public. Le Patrimoine wallon créé 12 emplois directs dans le domaine de la construction par million d’euros investi, bien au-delà des chiffres d’autres secteurs. En Wallonie, 5 biens figurent au patrimoine mondial, 218 sont catalogués comme « exceptionnels » et 4.243 biens sont classés.

Site de l’AWAP : www.awap.be

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire