Une indemnisation en cas de dégâts occasionnés par le loup !

Sur ma proposition, le Gouvernement wallon a adopté en seconde lecture le projet d’arrêté modifiant l’arrêté du 08 octobre 1998 relatif à l’indemnisation des dommages causés par certaines espèces animales protégées. Cette indemnisation est déjà d’application pour le blaireau européen, la loutre commune, le castor européen, le héron cendré et le grand cormoran. Désormais cette indemnisation est étendue aux éventuels dégâts causés par le loup.

Pour rappel, en mai dernier, j’annonçais le lancement du Réseau Loup. Ce dernier est coordonné par le Service public de Wallonie (via ses Départements de l’Étude du Milieu Naturel et Agricole (DEMNA) et de la Nature et des Forêts (DNF). Il implique également des partenaires externes comme la Faculté des Sciences vétérinaires de l’ULg, des personnes issues des milieux naturalistes, des représentants de la chasse et des représentants des éleveurs ovins-caprins. 

Les missions du Réseau sont :

ü  La détection et l’analyse d’indices de présence.

ü  L’application des procédures standardisées (notamment en cas d’attaque d’ovins ou caprins) pour la collecte et la validation des données.

ü  La centralisation des données et la validation au niveau du SPW (DEMNA).

ü  L’échange d’informations pertinentes, d’expériences,… avec les régions et pays voisins.

Le loup est une espèce protégée au niveau européen et que cette disposition permettra de prévenir des situations conflictuelles liées à des dommages occasionnés par le loup à l’élevage wallonIl souligne également que ces mesures sont prises à titre préventif, dans la mesure où, pour l’instant, aucune preuve de la présence effective d’un loup sur le territoire wallon n’a été rapportée.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire