Stock de lait en poudre : la Wallonie préconise la distribution aux plus démunis

Ce matin, grâce notamment à l’autorisation donnée par le Ministre wallon de l’Agriculture, René COLLIN, d’accéder aux entrepôts de stockage de poudre de lait écrémé, l’European Milk Board a alerté l’opinion publique et politique sur la problématique de la poudre de lait et plus particulièrement sur les stocks publics européens qui se montent à environ 350.000 tonnes. Ces stocks ont une durée de conservation qui oscille entre  2 et 5 ans.

René COLLIN avait déjà alerté, le 6 octobre dernier, le Commissaire européen Phil Hogan quant à la menace que ces stocks font peser, en cas de remise trop rapide sur le marché, sur une évolution positive du prix du lait. « Toutefois,  fait remarquer le Ministre wallon, à l’entrée de l’hiver, nous ne pouvons pas ignorer qu’une partie de nos populations n’a pas accès à une alimentation correcte. Une aide alimentaire est nécessaire. Je souhaite vraiment qu’à côté et en soutien des nombreuses initiatives privées, l’autorité publique montre l’exemple en permettant la mise à disposition aux organisations caritatives d’une partie des stocks en vue de la distribution de denrées alimentaires aux personnes les plus démunies de notre société. »

René COLLIN a d’ailleurs fait inscrire le point du déstockage à l’ordre du jour du conseil des Ministres de l’Agriculture du lundi 29 janvier prochain. La Wallonie, en dépit des perspectives positives entrevues par la Commission quant à l’évolution du marché, appelle la Commission à trouver une solution, à court et à moyen terme, pour la remise sur le marché et l’utilisation des stocks accumulés depuis 2016 et surtout la manière dont elle envisage de procéder.

Le Ministre wallon rappelle que le stockage n’a eu aucun effet visible sur le marché. A l’inverse, la régulation de la production et la mesure de limitation volontaire, ont démontré leur efficacité notamment en protégeant le potentiel laitier wallon, pilier essentiel de l’agriculture et de l’économie rurale.

 

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire