Sécheresse : La Wallonie entendue par l’Europe

A l’initiative de la Wallonie, la Belgique a sollicité, tout comme le Portugal et l’Espagne, de pouvoir être autorisée par l’Europe, en raison de la sécheresse et du préjudice économique subi par les agriculteurs de pouvoir payer un pourcentage plus élevé des paiements anticipés autorisés à partir du 16 octobre prochain.

La Commission européenne a fait savoir qu’elle mettait à l’ordre du jour du Comité des aides directes et du développement rural de ce mardi la dérogation accordée aux 3 pays qui permettra donc à la Wallonie de liquider 70% des paiements directs (au lieu de 50%) et de 85% des aides à la surface du second pilier (au lieu de 75%).

Par ailleurs, la Commission européenne devrait autoriser, en Belgique, le pâturage ou la récolte des jachères et cultures dérobées, formant des surfaces prises en compte pour le verdissement.

Ces mesures, obtenues par la Wallonie, contribueront à aider nos agriculteurs face aux difficultés rencontrées dues à la sécheresse de 2017.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire