Peste Porcine Africaine : assouplissement des mesures d’interdiction en forêt

J’ai adopté un arrêté modifiant diverses mesures temporaires de lutte contre la peste porcine africaine. Le texte autorise, dès le 06 avril prochain, la circulation sur les chemins et sentiers forestiers dans une partie des zones noyau (ZN) et tampon (ZT).

Depuis le 14 septembre dernier, la délimitation, en concertation avec la Commission européenne et l’AFSCA, du périmètre infecté en différentes zones prévoyait l’interdiction de la circulation en forêt dans les ZT et ZN. Cette décision était dictée par l’impérative nécessité de ne pas propager le virus en évitant de perturber les populations de sangliers tout en permettant, en toute sécurité, de mener à bien les opérations de recherche systématique des carcasses.

01-Carte_avec_surface_2-avril-2019-web

Aujourd’hui, sur les premiers foyers d’infection, les scientifiques et techniciens constatent que l’épidémie est entrée actuellement dans une phase de vigilance. « En concertation étroite avec l’ensemble des acteurs concernés – DNF, DEMNA, AFSCA, l’ULiège Réseau de Surveillance sanitaire de la Faune Sauvage,  les experts de la Commission européenne, …- j’ai pris la décision d’assouplir les mesures d’interdiction pour permettre aux promeneurs de retrouver leur forêt sur près de 16.000ha supplémentaires. Toutefois, l’interdiction de circulation reste de mise dans les zones proches de la découverte des derniers foyers (14.000ha) à savoir au nord : les forêts de Rulles, Neufchâteau et de Chiny et au sud, les bois d’Ardenne, de Meix-devant-Virton et du Grand Bois ».

03-20190403_Limites_zone_interdiction_circulation-web

J’insiste, sous peine de sanctions, sur le respect strict des dispositions réglementaires suivantes :

  • Promeneurs
    • Emprunter uniquement les chemins et sentiers forestiers ;
    • Tenir en laisse les animaux de compagnie.
  • VTT & Cavaliers
    • Emprunter uniquement les sentiers balisés et les chemins.
  • Principes généraux : l’interdiction
    • de cueillir les produits de la forêt ;
    • de jeter des déchets ;
    • d’exploiter la forêt (à l’acception des mesures adoptées dans le cadre de la gestion des scolytes) ;
    • de visiter une ferme durant les 72 heures qui suivent une balade en forêt.

Il est par ailleurs demandé :

  • de désinfecter ses chaussures & VTT à la javel ;
  • de ne toucher aucune carcasse ou sanglier désorienté et d’avertir de la découverte le Call Center de la Wallonie, le 1718.

Des mesures de contrôle particulières sont prévues dans toute la zone concernée.

Une communication globale à destination du grand public sera diffusée dans différents médias. Des informations plus complètes sur la PPA sont disponibles sur le portail de la Wallonie – wallonie.be. Un affichage spécifique, en 3 langues, sera disposé à l’entrée des chemins et sentiers forestiers autorisés à la circulation. Les Maisons de Tourisme ainsi que les syndicats d’initiative des différentes localités concernées assureront un relais efficace pour conseiller au mieux touristes et promeneurs sur les itinéraires.

J’ai également reçu de nouvelles informations du Réseau de Surveillance Sanitaire de la Faune Sauvage en Wallonie sur l’état des lieux des analyses effectuées dans le cadre de la gestion de la peste porcine africaine.

A ce jour, 2.149 sangliers ont été prélevés. 719 carcasses se sont révélées viropositives.

651 sangliers ont été tirés dans le périmètre infecté. 131 sangliers ont été piégés et 55 abattus lors d’opération de tirs de nuit.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire