Pêche : maintien de l’interdiction en eaux vives

En dépit d’une amélioration des conditions climatiques, la situation hydrologique est similaire à celle qui prévalait début août. J’ai décidé par conséquent, afin de préserver nos populations piscicoles, de maintenir l’interdiction temporaire de la pêche en eau vives.

L’administration continue d’assurer un monitoring constant de la situation de chaque cours d’eau et ce afin de préserver la faune ichtyofaune wallonne.

Les 65.000 pêcheurs wallons sont les premiers gardiens de la biodiversité et des milieux aquatiques. Ils participent également à la gestion écologique de nos cours d’eau. Je salue leur attitudes responsables depuis le début de l’épisode de sécheresse.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire