Nouveau Plan Foot : La base, c’est l’essentiel !

L’Association des Clubs Francophones de Football (ACFF) est la première fédération sportive de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Elle compte plus de 150.000 affiliés et 684 clubs.

Ce mardi 10 mars 2015, j’ai lancé le nouveau Plan Foot à l’occasion d’un déplacement à la Royale Jeunesse Aischoise, à Aische-en-Refail.

Ce nouveau plan a été élaboré sur base d’une large consultation des clubs et en partenariat avec l’ACFF. Il a pour ambition de :

 

  • Soutenir directement les clubs dans la formation des jeunes
  • Mettre l’accent sur le fair-play et l’éthique
  • Soutenir le développement du football féminin
  • Promouvoir et protéger l’arbitrage
  • Améliorer les infrastructures et leur entretien
  • Soutenir directement les clubs dans la formation des jeunes

Les aides aux clubs dépendront principalement du nombre de jeunes (nombre d’équipes inscrites) et de la qualité de la formation des entraineurs et des dirigeants. Une distinction sera faite selon les tranches d’âge (U7-U9, U10-U13, U14-U19) et le niveau des équipes (régional et provincial – interprovincial – national).

  • Mettre l’accent sur le fair-play et l’éthique :

Une réunion annuelle entre joueurs, entraineurs, arbitres affiliés, parents et dirigeants sera organisée dans chaque club. Elle aura pour but d’améliorer les règles de vie du club et de mieux promouvoir la charte Vivons Sport !

Un projet « fair-play manager » sera mis sur pied afin de responsabiliser les parents au bord du terrain. L’objectif est de lutter contre la violence (verbale et non verbale) au bord des terrains et protéger les arbitres.

  • Soutenir le développement du football féminin :

Les clubs possédant une équipe féminine de jeunes recevront une aide supplémentaire.

  • Promouvoir et protéger l’arbitrage :

Les clubs recevront une aide supplémentaire en fonction du nombre d’arbitres affiliés au club ; aide plus importante encore quand il s’agira d’arbitres de moins de 21 ans. La réunion annuelle sur le fair-play sera l’occasion pour ceux-ci d’insister sur le respect du corps arbitral.

  • Améliorer les infrastructures et leur entretien

Des infrastructures de qualité sont le premier incitant à la pratique sportive. 73 terrains synthétiques ont été construits en Wallonie ces cinq dernières années. Il faut continuer sur cette lancée. Afin d’éviter un vieillissement précoce des infrastructures, il est également prévu de mieux suivre les chantiers et de soutenir la formation à l’entretien des terrains.

Je veux miser sur une meilleure qualité de la pratique sportive  en travaillant sur trois priorités : la proximité, l’équité et l’exemplarité.

Plus d’info sur :  La Tribune (RTBF)

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire