Les cimetières wallons : des havres de nature

A l’occasion du Salon des Mandataires, j’ai relancé l’appel à candidatures pour l’action « Cimetière Nature ».

Initié depuis 2015, le programme « Cimetière Nature » permet aux communes de gérer, de manière innovante, leurs cimetières en y favorisant le développement de la nature et de la biodiversité. Aujourd’hui la Wallonie compte 126 cimetières nature répartis dans 58 communes.

Partie intégrante du Réseau Wallonie Nature dont le but est de développer la biodiversité dans les activités humaines « partout et par tous », ce label touche diverses thématiques telles qu’ :

  • une végétalisation la plus importante et variée possible au vu des contraintes de l’endroit ;
  • un développement de la biodiversité via la présence de plantes indigènes, la création d’une pièce d’eau naturelle ou le placement de nichoirs ;
  • une lutte contre les espèces invasives ;
  • une meilleure gestion de l’eau et des déchets possible ;
  • une l’installation d’espaces de recueillement agréables et naturels.

Pour obtenir le label, les communes s’engagent au travers d’une convention à modifier leur principe de gestion de l’un ou de plusieurs de leurs cimetières en y favorisant le développement de la nature. « Cimetière Nature » s’inscrit notamment dans le cadre du Programme Wallon de Réduction des Pesticides.

Le label est évolutif et est composé de 3 niveaux. Le système est imaginé selon un système souple comprenant à la fois des critères obligatoires par niveau et une série de critères à choisir en fonction des contraintes et du potentiel du cimetière labellisé. Le premier niveau de labellisation se veut « facilement » accessible et requiert essentiellement une motivation réelle concrétisée par quelques réalisations sur le terrain. Les niveaux 2 et 3 impliquent des réalisations progressivement plus conséquentes.

Les communes qui désirent rentrer dans cette dynamique bénéficieront d’un accompagnement effectué par les Asbl Ecowal et Pôle de gestion toutes deux soutenues par la Wallonie.

Les communes souhaitant participer trouveront le formulaire de candidature sur le site www.biodiversite.wallonie.be (rubrique : AGIR/RWN) à envoyer avant le 01 avril 2018 à la Direction de la Nature.

Les communes seront ensuite contactées par Ecowal ou le Pôle de gestion différenciée pour être accompagnées dans la végétalisation de son cimetière. À la Toussaint, les communes recevront leurs labels de niveau 1,2 3, en fonction des aménagements effectués.

En invitant la nature à prendre place dans les cimetières de Wallonie, les communes participent à la densification du maillage vert global, au développement du potentiel d’accueil de la vie sauvage, à la prise en compte de la biodiversité, à la préservation de la santé des citoyens et au respect de l’environnement. Ces espaces gérés différemment offrent des zones et des plans d’eau nécessaires au développement d’espèces sauvages. Ils deviennent des lieux de recueillement et de ressourcement permettant de recréer un contact serein entre l’homme et la nature.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire