Le développement rural se poursuit en Luxembourg !

Sur ma proposition, le Gouvernement wallon a approuvé, ce jeudi 22 novembre, différents dossiers relatifs au Programme Communal de Développement Rural (PCDR) des communes de Libin, Musson, Sainte-Ode, Saint-Léger et Erezée.

LIBIN

Une subvention de 408.605,19 euros est octroyée pour l’acquisition de l’ancienne gendarmerie, ainsi que pour les premiers frais d’études relatifs à la rénovation du bâtiment destiné à être transformé en 6 logements tremplins.

A ce stade, le coût total du projet est estimé à 1.257.207,66 €.

MUSSON

Une subvention de 726.822,13 euros est accordée pour la mise en œuvre du projet de démolition et de construction d’une maison rurale polyvalente à Musson.

Après la démolition et l’assainissement de l’ancien atelier communal situé en bordure de la place Abbé Goffinet, la commune procèdera à la construction de la maison rurale polyvalente et à l’aménagement des abords.

Le rez-de-chaussée accueillera des activités socio-récréatives polyvalentes.  Le premier étage sera dévolu à des activités plutôt culturelles (ludothèque – bibliothèque – espace de lecture) avec également une salle polyvalente.  Le dernier niveau viendra compléter l’offre avec notamment un espace musical et théâtral.

Le coût total de réalisation du projet est estimé à 1.332.996,50 euros.

SAINTE-ODE

Une subvention de 452.970,19 euros permettra à la commune de réaliser son projet d’aménagement d’une liaison douce entre Amberloup et Lavacherie.

Le projet de cette voie lente reprend en totalité le cheminement de l’ancien vicinal (ligne 618) entre Amberloup et Lavacherie sur une longueur de 2.372 mètres et permettra de relier en sécurité, pour les usagers faibles, les deux plus gros villages de l’entité, Lavacherie et Amberloup.

Outre le recouvrement de l’assise de l’ancien tram vicinal par un revêtement dur, divers aménagements (poste d’observation des oiseaux, aire de convivialité) et une signalisation adéquate sont également prévus.

Le coût total de réalisation du projet est estimé à 652.289,63 euros.

SAINT-LÉGER

Un programme Communal de Développement Rural de Saint-Léger pour une durée de 10 ans.

Un double intérêt dans le projet de la commune luxembourgeoise :

  • Celui d’une politique participative :  « le programme n’est pas porté par le seul Conseil communal, mais par toute une population, avec de nombreuses rencontres, des réunions de travail citoyennes, des débats en commission locale de développement rural,…»
  • Mais aussi, « la vision d’un développement stratégique d’une commune à moyen et long terme avec, à la clé, des taux de subsidiation particulièrement intéressants pour mettre en œuvre des projets réfléchis par toutes et tous».

A travers son opération de développement rural, cette commune, qui compte quelque 3.600 habitants, a poursuivi un objectif transversal, celui de valoriser au mieux son espace disponible. En concertation avec la population, plusieurs projets ont été réfléchis, dont les huit suivants seront opérationnalisés à court terme :

  • Création d’une maison rurale à caractère multiservices dans la maison Guillaume
  • Création d’un réseau de voies lentes
  • Création d’un complexe d’appartements de type intergénérationnel à Saint-Léger
  • Aménagement du territoire de demain
  • Plateforme des acteurs culturels
  • L’énergie autrement
  • Lancement de dynamiques citoyennes de transition
  • Naturapiculture

EREZÉE

Un programme Communal de Développement Rural de la commune d’Erezée pour une durée de 10 ans.

La commune s’est lancé, pour les 10 prochaines années, un défi transversal :

« Un territoire de caractère qui cultive et accueille la nouveauté ».

Une série de projets a ensuite été sélectionnée, en concertation avec la population, dont les 13 suivants à plus brève échéance :

  • Mise en valeur du patrimoine d’exception
  • Placement de panneaux photovoltaïques sur des bâtiments communaux
  • Mormont – Création de logements tremplins dans l’ancien presbytère
  • Hoursinne – Création d’une maison de village et de logements tremplins dans la « Maison du Curé »
  • Aménagement du terrain de la Maison de village de Biron
  • Erezée – Création d’une aire multisports au centre sportif
  • Etablissement d’un schéma de développement pluricommunal
  • Mise en réseau et soutien aux associations
  • Mise en œuvre d’un plan d’action pour le développement d’une économie locale et numérique
  • Renforcement des missions de la Commission agricole et valorisation du métier d’agriculteur
  • Sensibilisation des habitants sur l’impact paysager des actions individuelles
  • Création d’un marché des producteurs et artisans locaux
  • Mise en place d’un écopasseur

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire