Le cheval de trait : l’atout charme de la Wallonie

Le Ministre wallon de la Ruralité, René COLLIN, dans la foulée de la 20ème édition de Démo Forest, a annoncé les résultats de l’appel à projets « Le cheval de trait, un choix durable et innovant » lancé en janvier dernier qui a rencontré, à nouveau, un vif succès avec 77 dossiers de candidature déposés. Le jury a retenu, sur base de leur caractère innovant, des effets induits attendus,… 39 projets portés par des communes rurales ou semi-rurales ainsi que 9 initiatives dessinées par des acteurs associatifs.

 

Les communes et associations retenues pourront bénéficier d’une intervention maximale de 10.000 euros qui pourra monter à 12.500 euros pour les projets transcommunaux. Près de 500.000 euros ont été mobilisés par la Wallonie pour cette nouvelle édition de l’appel à projets. Les lauréats s’engagent à mettre en œuvre leur projet endéans les 18 mois suivant la notification et ce, sur une période de 3 ans.

 

« Communément associé aux travaux pénibles des champs ou des forets, explique René COLLIN, le cheval de trait, cet animal élégant et puissant, a depuis longtemps constitué une alternative aux outils mécaniques. La polyvalence du cheval de trait constitue un atout majeur pour répondre aux défis énergétiques ainsi qu’aux objectifs de développement durable. En 2016, 44 dossiers avaient été retenus dont 15 sur une base transcommunale ».

 

L’entretien des espaces publics, les balades découvertes, l’entretien de voie lente, les projets de maraichage ou encore l’entretien de parcelles de sapins de noël, pour les lauréats engagés dans le label Véritable et Ecoresponsable, vont être réalisés par cet animal aussi gracieux que sympathique. Ces initiatives contribuent à consolider le savoir-faire wallon en termes d’élevage mais également à créer des emplois locaux non-délocalisables.

 

Infos projets en cours : www.chevaldetrait-wallonie.be

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire