La Wallonie valorise son Patrimoine exceptionnel

Sur ma proposition, le Gouvernement wallon a validé 3 nouveaux accords-cadres qui permettront de restaurer l’ancien établissement des bains de Spa, la Basilique Notre-Dame de Bon-secours ainsi que l’ancienne abbaye de Bonne-espérance à Estinnes.  Ces ouvrages sont inscrits sur la liste du Patrimoine exceptionnel de Wallonie.

Un accord-cadre est un contrat qui lie la Région avec un maître d’ouvrage. Ce mécanisme a pour objectif une meilleure programmation des interventions prévues. Un échelonnement indispensable compte tenu de la taille des bâtiments concernés, de l’ampleur des travaux à réaliser et de l’attachement des populations à ces édifices.

Le Gouvernement arrête le contenu et les modalités de mise en œuvre des accords-cadres qui :

  • fixent la durée et le calendrier de réalisation des travaux de restauration, qui, en fonction de leur ampleur, s’étalent sur plusieurs années ;
  • déterminent l’intervention globale et annuelle de chaque partie dans le coût de ces mesures.

L’ancien établissement des bains de Spa – 4,5 millions € sur 5 ans

Inauguré en 1868, l’établissement thermal, construit par l’architecte Leon SUYS, présente une architecture similaire à celle de la Bourse de Bruxelles à savoir un style d’influence néo-Renaissance française correspondant à la mode du second Empire en France.

Seul élément de cette typologie au niveau régional et même national, l’établissement peut être considéré comme un élément patrimonial majeur qui apporte un témoignage exceptionnel sur la période du deuxième âge d’or du thermalisme à Spa (seconde moitié du XIXe) et de l’architecture thermale en général.

Situé en plein cœur de Spa, l’ancien établissement des bains est resté en activité jusqu’en 2004. Celui-ci a ensuite été progressivement désaffecté au profit du nouvel établissement thermal construit sur les hauteurs de la Ville.

Les façades extérieures et intérieures de l’ancien établissement thermal de Spa ainsi que le perron d’accès et le hall d’entrée sont classés comme monument depuis le 3 janvier 1992.  Ils figurent sur la liste du Patrimoine exceptionnel de Wallonie depuis le 6 octobre 2016.

Conjointement à dix autres grandes villes thermales d’Europe, la Ville de Spa vient de déposer sa candidature à l’UNESCO en vue d’une reconnaissance comme Patrimoine mondial.

Ancienne abbaye de Bonne-Espérance à Estinnes – 2 millions € sur 5 ans

L’ancienne Abbaye de Bonne Espérance à Estinnes a été classée comme monument le 22 janvier 1973.  Elle est reprise dans la liste du patrimoine exceptionnel de Wallonie.

Le propriétaire de l’édifice est l’A.S.B.L. Compagnons de l’Abbaye de Bonne-Espérance.  Il abrite aujourd’hui le Collège Notre-Dame de Bonne-Espérance, établissement scolaire.

Depuis 1978, l’abbaye fait l’objet de travaux de restauration réguliers.  Cependant, au vu de l’étendue des bâtiments classés, les moyens financiers limités n’ont pas suffi à assurer la parfaite intégrité du bien.  Dès 1993, plusieurs campagnes de restauration ont été menées.

Basilique Notre-Dame de Bon-secours – 2,5 millions € sur 5 ans

La Basilique Notre-Dame de Bon-Secours à Péruwelz a été classée comme monument le 23 janvier 2001 et reconnu patrimoine exceptionnel de Wallonie.

Le propriétaire de l’édifice est la Fabrique d’Eglise Notre-Dame de Bon-Secours qui a confié la maîtrise de l’ouvrage à la Commune de Péruwelz.

Depuis 1992, plusieurs campagnes de restauration ont été menées. L’édifice fait l’objet d’études (techniques et sanitaires) qui constituent le schéma directeur annexé à la présente note. L’accord cadre permettra la restauration de l’intérieur de l’édifice, de ses toitures, de son orgue et du carillon. Une mise en lumière est également prévue.

———————————-

le Patrimoine est un héritage collectif dont la préservation contribue à la mise en valeur de notre cadre de vie, du savoir-faire wallon dans de multiples domaines ainsi qu’à la dynamique de son pouvoir d’attraction auprès du grand-public. En outre, le Patrimoine wallon créé 12 emplois directs dans le domaine de la construction par million d’euros investi, bien au-delà des chiffres d’autres secteurs. En Wallonie, 6 biens figurent au Patrimoine mondial, 218 sont catalogués comme « exceptionnels » et 4.243 biens sont classés .

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire