Forêt de Soignes : Pas de frontière pour la Nature

Sur proposition ma proposition, le Gouvernement wallon a approuvé, ce jour, en troisième lecture, le projet de décret portant sur l’accord de coopération entre la Région flamande, la Région de Bruxelles-Capitale et la Wallonie relatif à la création de la Fondation Forêt de Soignes. Le Gouvernement Bruxellois, sous l’impulsion de Céline FREMAULT, a également entériné ce projet aujourd’hui.

Reconnue par l’UNESCO dans le cadre de l’initiative « Hêtraies – Patrimoine naturel commun de l’Europe »,  la Forêt de Soignes s’étend sur les 3 régions. Autant de législations segmentent donc la gestion de cet espace naturel. Dès lors, les Ministres régionaux de la Nature, ont souhaité remplacer la structure de concertation existante au profit d’une Fondation Forêt de Soignes qui prendra en charge de l’élaboration du schéma de structure interrégional.

Dans une optique de gestion durable de la forêt, les Régions se sont en engagées à collaborer étroitement. Elles ont signé en 2008 une déclaration d’intention pour la mise en œuvre du schéma de structure qui définit les grandes lignes de force pour l’avenir des 4.400 ha de cette forêt. La mise en œuvre future de ce schéma de structure exige une bonne connaissance de terrain, de la forêt, mais également des réseaux de personnes, d’associations et d’institutions dont elle dépend.

Dès lors, afin de renforcer et de rendre plus efficace la collaboration des trois régions, les Ministres régionaux de la Nature, Joke SCHAUVLIEGE (Flandre), Céline FREMAULT (Bruxelles) et moi-même (Wallonie), avons souhaité remplacer la structure de concertation existante au profit de la Fondation Forêt de Soignes qui aura pour missions :

1.   la prise en charge du processus d’élaboration du schéma de structure interrégional ;

2.   le suivi de projet, au niveau technique et de contenu, et recherche de (co)financement pour les projets;

3.   l’accueil du public, conforme au schéma de structure ;

4.   la coordination de la collecte de données nécessaires à la réalisation du schéma de structure interrégional et échange d’informations entre les régions.

Un financement de base est prévu pour le fonctionnement de cette structure privée. Celui-ci est réparti entre les Régions selon une clef de répartition basée sur les surfaces gérées par les trois Régions.

Céline FREMAULT commente : « Cette nouvelle Fondation Forêt de Soignes, co-financée par les trois régions, doit appuyer les gestionnaires forestiers dans la mise en œuvre du Schéma de structure interrégional. Elle sera chargée d’assurer la communication sur la forêt de Soignes et reprendra  l’animation de la Plateforme de la forêt de Soignes où se réunissent les acteurs en lien avec la forêt (forestiers, associations, élus locaux…) pour développer ensemble des projets. Les arbres de la forêt de Soignes prennent racine sur le territoire de nos trois région. Il est ainsi essentiel de développer une vision commune, de stimuler la collaboration inter-régionale pour mieux préserver ensemble le plus grand espace vert public du pays de façon homogène. »

La création de cette fondation permettra une harmonisation des initiatives et donc une meilleure efficacité dans la préservation et la gestion de la forêt et de sa biodiversité.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire