Espèces exotiques envahissantes, la Wallonie signe l’accord de coopération national

Sur proposition ma proposition, le Gouvernement wallon a approuvé, en troisième lecture, le projet de décret qui entérine l’accord de coopération entre l’Etat fédéral, les Communautés et les Régions relatif à la prévention et à la gestion de l’introduction et de la propagation des espèces exotiques envahissantes –EEE-.

Leur nombre, d’origine végétale ou animale, s’est accru sensiblement depuis le début du 19ème siècle, essentiellement par l’action de l’homme.  Elles constituent une réelle menace pour nos espèces indigènes et par conséquent pour notre biodiversité. En effet, les EEE sont généralement plus compétitives. Elles peuvent être porteuses et vectrices d’agents pathogènes nuisibles pour nos espèces, sans oublier qu’elles sont susceptibles d’affecter notre écosystème en modifiant, par exemple, les propriétés du sol ou de l’eau. Au niveau européen, plus de 12.000 espèces exotiques ont été observées. Afin d’éviter et d’atténuer les effets néfastes de ces espèces, dont l’impact est estimé à 12 milliards d’euros par an,  la Commission européenne a adopté, le 1er janvier 2015, un Règlement européen définissant une série de mesures préventives et curatives : interdiction d’importation, de commercialisation, de détention ou encore d’élevage. En juillet dernier, la Commission établissait une première liste de 37 espèces exotiques envahissantes.

L’accord de coopération, adopté en février 2015 lors d’une Conférence interministérielle, vise à garantir, par la création d’un secrétariat scientifique national, une approche globale et cohérente en matière de lutte et de prévention des EEE au niveau belge au travers d’une triple action : prévention, détection précoce et éradication rapide. La Wallonie contribuera au fonctionnement du secrétariat national à hauteur de 35% soit 79.939 euros par an.

A travers cet accord, la Wallonie rappelle que la Nature ne connaît pas de frontière. Une collaboration efficiente entre les Régions et l’Etat fédéral est essentielle pour préserver notre environnement, sa biodiversité et garantir un cadre de vie de qualité pour nos concitoyens.

 

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire