Eclaircies en vue aux Prés de Tilff

En septembre 2015, j’effectuais une visite de terrain aux Prés de Tilff. La gestion du site, à l’abandon depuis 2010, a été confiée au Commissariat Général au Tourisme.

A l’issue de cette visite, j’ai annoncé la prise en charge du dossier par l’organisme IMMOWAL, pour la constitution du dossier de base ainsi que pour la partie prospect relative à la valorisation du site, et par le Commissariat Général au Tourisme (CGT), pour la mise en œuvre des opérations d’assainissement. En effet, le site présente des difficultés non négligeables de valorisation étant donné, notamment, son caractère inondable. Il est peu attractif, en l’état, pour les candidats gestionnaires d’où la nécessité de mettre en œuvre son assainissement.

A ce jour, les études et travaux suivants ont été effectués :

  • analyse de la situation de droit et de fait;
  • relevé topographique et inventaire amiante des bâtiments ;
  • audit sanitaire des différentes constructions et aménagements existants ;
  • réparations des bâtiments et abattages d’arbres dangereux.

Ces études et travaux représentent un investissement de l’ordre de 50.000 € TVAC.

Par ailleurs, la réalisation de chemins de promenade et la remise en état des équipements de jeux récupérables sont également prévus.

Pour l’heure, l’échéancier opérationnel s’articule autour des 3 axes suivants :

  • l’exécution des travaux d’assainissement,
  • le nettoyage du site,
  • la sécurisation du site.

Je viens d’approuver le dossier d’adjudication de ces travaux d’un montant de 362.275 € et qui porteront plus précisément sur :

  • L’entretien de la végétation 
  • La démolition et l’évacuation des déchets  – bâtiment et extérieur
  • Le nettoyage du site
  • Les réparations
  • L’évacuation et le traitement des déchets

Concernant la reprise du site, début 2018, les procédures de mise en concurrence seront lancées pour identifier un partenaire privé susceptible de s’intéresser à la dynamisation du site avec comme objectif de faire émerger un projet pérenne de valorisation.

Les dispositions doivent être finalisées avec la Commune afin de fixer les balises à mettre en œuvre au niveau du projet, notamment sur les plans foncier et financier. De plus, dans l’attente de l’intervention d’un partenaire privé, j’insiste sur l’urgence de construire  une réflexion avec la Commune sur les aménagements légers à mettre en place pour permettre, dans un cadre sécurisé, une réouverture partielle du site.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire