Des infrastructures de qualité pour une destination de référence !

Ce jeudi 1er décembre à Marche-en-Famenne, suite à l’accord intervenu le matin même au Gouvernement wallon, j’ai présenté les 13 dossiers retenus dans le cadre d’un appel à projets du Programme wallon de Développement Rural 2014-2020.

Ces projets font partie de la mesure 7.5 « investissements dans de petites infrastructures touristiques », qui vise à renforcer et à développer les sites touristiques, culturels et patrimoniaux existants afin d’assurer leur pérennité et d’en améliorer la qualité. L’intervention Feader pour les opérateurs wallons s’élève à 3.397.982 euros, complétée par un cofinancement wallon à concurrence de 5.096.974 euros, le solde étant à charge des bénéficiaires.

  • Domaine provincial de Chevetogne 

La restauration en zone humide du fond de la vallée situé à la confluence du Mivau et du Molignant apportera une réponse au préjudice virtuel et environnemental. Cet investissement permettra la restauration complète de l’ancienne zone précédemment dédicacée  au camping.

 

  • Pays de Famenne, asbl

L’amélioration du maillage du réseau actuel, près de 350 kms de voies cyclables, par l’entremise d’une signalétique spécifique et/ou la finalisation de certains tronçons, permettra de consolider l’offre vélotouristique de cette association qui rassemble les communes de Durbuy, Hotton, Marche, Nassogne, Rochefort et de Somme-Leuze.

 

  • Commune de Durbuy 

L’aménagement de cheminements piétons assurera une continuité entre les vieilles rues de Durbuy, la place aux Foires ainsi que l’Esplanade des Récollets. En outre, ce dispositif qui encourage la mobilité douce prévoit l’aménagement en un  parking moderne de l’ancien mini-golf, de quoi diminuer l’impact des véhicules motorisés et conserver le charme de la ville.

 

  • Commune de Dinant 

L’ancienne cité médiévale de Bouvignes dispose d’un patrimoine d’exception : une vingtaine de monuments, maisons et rues y sont classés.  Elle présente une trame urbaine spécifique organisée en damier, caractéristique des implantations neuves au Moyen Âge des XIIème et XIIIème siècle. Le projet retenu va permettre l’extension de la Maison du Patrimoine Médiéval Mosan au travers la rénovation de la « Maison Monin » et l’aménagement de son espace jardin.

 

  • Parc Naturel des deux Ourthes, asbl 

Ce Parc Naturel, composé de 6 communes (Bertogne, Gouvy, Sainte-Ode, La Roche, Houffalize et Tenneville),  a prévu la conception de plusieurs itinéraires de randonnées à vélo via un réseau points-nœuds d’au moins 300 kms avec 6 ou 7 boucles dont la plupart seront prévues pour 2 journées de randonnées, et donc dotées de possibilités d’hébergements.

 

  • Commune de La Roche et Rendeux  

Afin de diversifier les activités de loisirs pour les touristes, les deux communes se sont associées il y a quelques années avec Hotton pour créer une voie lente permettant de proposer un parcours pédestre ou vélo à destination des familles.  Aujourd’hui, il reste un dernier tronçon d’environ 1.5 km à finaliser entre le village de Jupille (Rendeux) et la commune de La Roche afin d’assurer un cheminement continu.  Le projet permettra de renforcer l’attractivité touristique de la Vallée de l’Ourthe en offrant une possibilité de rejoindre, à pied ou à vélo et dans des conditions de sécurité optimales, divers pôles touristiques : Hotton, Rendeux, La Roche et Durbuy.

 

  • Commune de Hotton

L’objectif est de restructurer complètement le centre-ville au profit du piéton en vue  d’améliorer la visibilité générale des décors naturels qui ceinturent Hotton, tout en dynamisant l’attractivité touristique.  Les rives Nord et Sud de l’Ourthe, les espaces publics à l’Ouest et à l’Est du pont, seront aménagés pour ne former qu’un seul espace central dédié à la convivialité.  L’Ourthe sera désormais véritablement partie prenante de cette nouvelle mise en scène.

 

  • Office communal du Tourisme – Assesse

Crupet, village d’eau et de moulins, est reconnu comme l’un des «Plus Beaux Villages de Wallonie ».   Il est caractérisé par son aspect vallonné, ses points de vue et ses monuments remarquables tels que la grotte dédiée à Saint Antoine de Padoue ou encore le donjon Carondelet.  L’aménagement du cœur du village en vue de réaliser un maillage physique des différents points d’attraction touristique amplifiera la découverte des touristes.

  • Commune de Viroinval

Pour compléter l’attractivité paysagère du site, une plaine de jeux ainsi qu’un parcours ludique seront réalisés en bois et installés parmi les arbres qui viendront compléter l’ensemble.

Le projet s’inscrit dans la stratégie de développement touristique du Massif de la Forêt du Pays de Chimay. Il vise à assurer l’attractivité du site par l’aménagement des fontaines et du torrent ainsi que la mise en place d’un jet d’eau dans l’étang principal.

  • Commune de Tournai 

Le Mont Saint Aubert est le point culminant des collines tournaisiennes. Il est situé au nord de la ville de Tournai, et aux portes du Parc naturel du Pays des Collines. Afin de freiner le déclin de ce site, les nouvelles bases d’une revitalisation seront posées au travers d’une organisation cohérente des cheminements, d’une mise en valeur des points de vue paysagers ainsi que par la construction d’une piste VTT.

 

  • Commune de Rochefort 

Le grand paysage autour de Rochefort se caractérise par une forte diversité naturelle et une longue histoire.  Les rivières ont sculpté les paysages.  Lesquels ont permis un essor touristique important. Au cœur de la ville se situe le square de l’Amicale autour duquel se trouvent le Syndicat d’Initiative et la Maison du tourisme. Ce lieu bénéficiera d’une cure de jouvence en devenant un véritable espace public convivial doté d’un espace évènementiel.

 

  • Commune de Huy

A la suite du crash d’hélicoptère en2012, la Ville de Huy a perdu l’un de ses plus beaux outils touristiques, le téléphérique. La première étape de la revitalisation touristique de la ville concerne la zone de départ du téléphérique qui muera en un espace urbain de paysages avec vue sur le fleuve et le Fort. Pour ce faire, l’espace public situé devant le centre commercial et les quais de la rive gauche de la Meuse seront réaménagés pour ne former qu’un grand lieu central dédié au piéton et à la convivialité.

 

  • Commune de Limbourg      

Limbourg est un paisible village historique à haute valeur patrimoniale, culturelle et touristique.  Limbourg fait également partie des « Plus Beaux Villages de Wallonie ». Afin de proposer une offre cohérente pour les touristes, 2 éléments seront développés : une place Saint Georges modernisée et accessible et qui sera dotée d’un point d’accueil touristique intégrant un espace dédié au Duché de Limbourg.

Ces différents projets témoignent du rôle essentiel que le développement touristique peut conférer aux zones rurales. Les retombées attendues sont, en outre, transversales puisqu’elles déboucheront sur la consolidation d’emplois non-délocalisables, sur un renforcement de l’attractivité des espaces territoriaux concernés et ce, dans une logique durable tant d’un point de vue touristique et économique qu’environnemental, sans oublier la préservation et la mise en valeur de notre patrimoine historique ou paysager.

 

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire