Bientôt une nouvelle IGP sucrée dans nos paniers !

Je vous annonce la signature de l’Arrêté ministériel officialisant la demande d’enregistrement par l’Union Européenne de la dénomination «Miel wallon» en qualité d’Indication Géographique Protégée (IGP).

Ce dossier est porté depuis 1991 par l’ASBL Promiel qui rassemble la trentaine d’apiculteurs wallons fortement impliqués dans la démarche. Le dossier a connu de nombreux temps d’arrêt. Il a bénéficié de l’encadrement d’AGRILABEL qui est la coupole qui élabore les cahiers des charges à destination de la Commission européenne afin de permettre enfin la concrétisation de ce type de dossier.

L’apiculteur wallon a développé au fil du temps un savoir-faire particulier, notamment au niveau de la maîtrise de la cristallisation, qui lui permet de proposer un miel qui conserve l’intégralité de ses propriétés initiales. Le miel wallon se définit notamment par son lien avec la flore de notre région et donc de son climat et ses paysages.

Le cahier des charges reconnu s’appuie sur les spécificités de notre miel qui se caractérise par sa qualité, sa fraîcheur et la technicité du travail de nos apiculteurs. Il se présente également sous la forme de grain très fin et une onctuosité inégalée qui lui permet d’être tartinable!

Après publication au Moniteur Belge, l’Arrêté ministériel sera transmis à la Commission européenne. La finalisation du dossier à l’Europe est espérée pour le premier semestre 2018.
Je me réjouis de voir reconnus les efforts de nos producteurs qui pourront maintenir et consolider un produit de haute qualité. Un nouveau produit qui tombe à point nommé dans l’escarcelle des consommateurs à l’occasion de la thématique « Wall10nie gourmande en 2017 ».

J’ai également relancé un appel à projets relatif à la «  formation apicole » à destination des ruchers écoles structurés en ASBL, des différentes fédérations et unions d’apiculture.
Cet appel vise à sélectionner des projets de formation apicole qui seront éligibles à une subvention. Ces formations peuvent être de quatre types : cours d’initiation, de base, de spécialisation ou des conférences. Un budget total de 250.000 € est mobilisable.

Les dossiers de candidature peuvent être introduits jusqu’au 10 mai 2017 à minuit. Toutes les modalités sont disponibles sur le portail de l’Agriculture à la page suivante : http://agriculture.wallonie.be/apiculture. Pour rappel, en 2016, 37 projets de cours et 108 conférences avaient été retenus pour  un montant global de 254.871 euros.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire