21 opérateurs wallons pour présenter l’image d’un territoire accueillant, fier de sa mémoire et de sa modernité

À Londres, pour la 35ème édition du salon mondial du tourisme

World Travel Market, c’est le salon mondial du tourisme pour les professionnels. Majoritairement fréquenté par les britanniques, cet événement annuel réunit des représentants du tourisme du monde entier.

Il s’agit d’une occasion unique pour toute l’industrie touristique de pouvoir se rencontrer et d’échanger des expériences. Pour les participants, assister à cet événement constitue un avantage concurrentiel pour leurs entreprises et la possibilité d’être en contact avec les dernières nouveautés sur le développement de l’industrie.

En quelques chiffres,  le WTM c’est : une surface d’exposition de 40 000 m2, 5000 exposants de 186 pays et 50 000 visiteurs… On estime à 2,5 milliards d’euro  le volume d’affaires réalisé grâce au salon.

Tours opérateurs, grossistes, agents de voyages en ligne, compagnies aériennes et transporteurs,…tous avaient fait le déplacement. La Wallonie et Bruxelles se devaient d’y être pour attirer de nouveaux touristes.

En 2013, la Wallonie-Bruxelles avait fait carton plein en particulier par le biais de la commémoration liée au centenaire de la Grande Guerre. Cette année, nous avions de quoi réitérer le succès de 2013 avec, par exemple, la  Citadelle de Namur  et les événements majeurs que sont Mons 2015 et le bicentenaire de la bataille de Waterloo.

Ces dernières années, nous avons pu constater une augmentation non négligeable de touristes anglais en Wallonie; un potentiel important pour notre région. Le goût des britanniques pour l’histoire et le tourisme de mémoire doit nous inciter à continuer dans la voie déjà tracée par les fleurons de notre patrimoine que sont le War museum de Bastogne ou le Mons Memorial Museum.

 

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire